1111
  • Article publié le 1er décembre 2020
  • /
  • 96 visites

93 I Saint-Denis. Des agent·e·s considéré·e·s, bien traité·e·s, pour un service public de qualité

Le 19 novembre 2020, le conseil municipal a validé les nouvelles dispositions en matière de congés et de primes… On aurait pu penser que cela sonnait la fin de la récréation. C’est en tous les cas ce qu’espérait la municipalité !

Rendez-vous le jeudi 3 décembre à midi à la bourse du travail
pour un départ vers la mairie en manif lors d’une journée « morte ».
Rendez-vous le mardi 8 décembre 2020
pour une action départementale unitaire pour gagner ensemble !
le combat continue !

Le 19 novembre 2020, le conseil municipal a validé les nouvelles
dispositions en matière de congés et de primes… On aurait pu penser
que cela sonnait la fin de la récréation. C’est en tous les cas ce
qu’espérait la municipalité !
Mais c’était sans compter sur la mobilisation mémorable des collègues.

C’était sans compter sur l’élargissement des soutiens et des actions.
o Ainsi, les collègues ont massivement signé la pétition demandant un moratoire.
o Ainsi, les collègues de Plaine Commune se sont mis en lutte.
o Ainsi, des actions unitaires (CGT – FO – SUD – CFE/CGC – FSU – CFTC – UNSA) sont prévues au niveau départemental notamment le 8 décembre prochain pour
l’abrogation de la loi dite de « transformation de la fonction publique » qui justifie soi-disant la suppression de nos congés !
o Ainsi, notre lutte fait tache d’huile à l’échelon national dans plusieurs collectivités.
o Ainsi une action en justice est en cours pour contrer les décisions de la
municipalité, les procédures n’étant pas respectées et le fondement
de la prime étant historiquement justifié.
o Ainsi, la lutte se poursuit ! Rien n’est plié !
Nous sommes le service public municipal. Rien ne peut se faire sans nous. Et pourtant, il semble que le Maire nous ignore en refusant depuis plus de deux mois de recevoir l’intersyndicale CGT – FSU – SUD – UNSA. C’est pourtant une obligation légale dès le dépôt des préavis de grève. On ne débraye pas pour le plaisir ! Mais le mépris du Maire et de son équipe, refusant même un moratoire en pleine crise sanitaire, ce qui n’est pourtant pas une revendication saugrenue, ne laisse pas la place à un dialogue constructif ni à une solution équilibrée.

Dans ces conditions, ne lâchons rien ! Restons mobilisé-e-s pour un service public de qualité ! Amplifions le mouvement ! Notre combat est juste et invincible est notre ardeur ! C’est le sens de l’histoire !
La solidarité, via la caisse de grève, a permis de limiter les impacts auprès des collègues en mouvement. Soyons encore plus forts aujourd’hui et demain pour le succès au service de toutes et tous, au service des usagères et usagers, au service de l’ensemble des collègues !

Rendez-vous le jeudi 3 décembre à midi à la bourse du travail
pour un départ vers la mairie en manif lors d’une journée « morte ».
Rendez-vous le mardi 8 décembre 2020
pour une action départementale unitaire pour gagner ensemble !



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20