1111

Relations internationales

  • Article publié le 4 décembre 2019
  • /
  • 116 visites

Déclaration de solidarité du Syndicat des Services Unifié (ver.di) en Allemagne

Chers collègues,

Le syndicat unifié des services (ver.di) exprime sa solidarité avec les actions des syndicats et des organisations de la société civile en France en faveur des manifestations interprofessionnelles et des grèves des travailleurs, des étudiants et des élèves, qui débuteront le 5 décembre 2019. Les citoyens s’opposent en particulier à la dégradation massive prévue du système de retraite français, qui se fera en particulier aux dépens des travailleurs précaires, des femmes et de la jeune génération. En général, l’âge de la retraite devrait être relevé ou l’âge de la retraite précédemment possible ne serait alors atteint qu’avec des réductions. Plutôt que de placer tous les employés à un niveau inférieur, comme le prévoient le gouvernement français et le président français, une amélioration globale du système de retraite est nécessaire. Ce qui est nécessaire, comme vous le revendiquez, est une meilleure reconnaissance des périodes de cotisation pendant l’éducation et les soins aux parents, ainsi que pendant les études et la maladie. Aussi les employés indépendants fictifs, créés de plus en plus par l’économie de plate-forme, et les travailleurs précaires doivent être mieux pris en compte. Une meilleure évolution des salaires, un emploi plus stable, un travail décent et la réduction de l’écart salarial entre hommes et femmes sont nécessaires. En outre, le 5 décembre 2019 sera une excellente occasion de rassembler les luttes actuelles dans les hôpitaux, l’éducation, les sapeurs-pompiers, les chemins de fer et les finances publiques.

La lutte en France est également importante pour les employés en Allemagne, posant des défis similaires. Les multiples réformes des retraites en Allemagne ont considérablement réduit le niveau des retraites et de nouvelles réductions significatives risquent également de se mettre en place. Le but de ver.di et des syndicats organisés au sein de la Fédération des Syndicats Allemands (DGB) est d’empêcher toute détérioration supplémentaire. Le succès de votre lutte en France renforce également la position des employés et de leurs syndicats en Allemagne.

Dans cet esprit, nous souhaitons à nos collègues syndicaliste français, à l’ensemble des employés, ainsi qu’aux étudiants et élèves, plein succès dans leurs actions !

Le conseil fédéral de ver.di

Berlin, le 2 décembre 2019



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20