1111
  • Article publié le 4 mai 2021
  • /
  • 1283 visites

Loi de transformation de la fonction publique, quelles perspectives ? (vidéos)

18 mois après la promulgation de la loi de la transformation de la fonction publique dont les agents mesurent aujourd’hui toutes les conséquences dans leurs conditions de vie au travail, l’exercice de leurs missions et le respect de leurs droits et garanties, comment la CGT s’empare-t-elle de ces questions-là avec les salarié·e·s, quelles perspectives peut-elle donner ?


Jean-Marc, cette loi est une attaque sans précédent contre la démocratie sociale et la fonction publique de carrière, avec notamment la fin des CAP et de l’essentiel de leurs prérogatives, un recrutement accéléré de contratuel·le·s. En quoi ces mesures sont inacceptables aujourd’hui pour les personnels ?


Mireille, cette loi c’est aussi la disparition des CHSCT dont les prérogatives seront absorbées dans les Comités sociaux, alors que la crise sanitaire a révélé leur nécessité pour la santé et la protection des agents, comment cette attaque est-elle perçue dans les secteurs de la santé déjà fortement touchés par le manque de moyens et la précarité ?


Natacha, cette loi permet la remise en cause des accords sur le temps de travail négociés dans les collectivités territoriales, elle permet aussi de faciliter, pour les employeurs, le recrutement de contractuel·le·s sur des contrats de projet, de temps incomplets… Comment la CGT, aujourd’hui, avec les agent·e·s, les salarié·e·s, réagit-elle face à toutes ces attaques dans les collectivités ?


Baptiste, on le voit aujourd’hui, les mesures régressives de cette loi s’attaquent aux fondements du statut général du fonctionnaire et les agents commencent vraiment à en subir les conséquences et les effets dévastateurs avec une aggravation des inégalités professionnelles femmes-hommes. Des initiatives ont lieu un peu partout dans les secteurs, quelles sont les perspectives d’action avec les personnels ?



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20