1111

Libertés individuelles / discriminations

  • Article publié le 3 février 2017
  • /
  • 200 visites

Atteinte à la liberté d’expression syndicale : Sanction disciplinaire de Mylène Palisse confirmée ! Nous sommes toutes et tous Mylène !

Communiqué CGT, CGT insertion probation et CGT Fonction publique

Atteinte à la liberté d’expression syndicale : Sanction disciplinaire de Mylène
Palisse confirmée !
Nous sommes toutes et tous Mylène !

Mylène Palisse, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation et élue CGT, vient de se voir confirmer une sanction disciplinaire pour s’être exprimée dans la presse à titre syndical.

Avec l’Etat d’urgence, la CGT dénonce cette sanction disciplinaire infondée, injuste et particulièrement grave pour notre Etat de droit et notre démocratie.

La CGT ne lâchera RIEN et ira jusqu’au bout pour faire respecter la liberté d’expression des fonctionnaires et des représentants syndicaux.

La CGT ne se laissera pas museler et continuera de dénoncer les dérives sécuritaires ! Car c’est son rôle et sa responsabilité !

La CGT appelle les personnels, les agents à amplifier le combat pour la défense des libertés syndicales, et à signer massivement la pétition « Liberté sous écrou » (cliquer ici pour la pétition en ligne).

Atteinte à la liberté d’expression syndicale : Sanction disciplinaire de Mylène Palisse confirmée ! Nous sommes toutes et tous Mylène !

En ligne le 2 décembre 2016 :

M. le Ministre de la Justice, respectez la liberté d’expression !

Mylène Palisse, conseillère pénitentiaire d’insertion et de probation et élue CGT risque jusqu’à la révocation pour avoir exprimé des critiques concernant certaines modalités de la mise en œuvre au sein de l’administration pénitentiaire de la prévention de la radicalisation dans les colonnes de l’Humanité en avril dernier dans un article intitulé « Cochez la case djihadiste ».

Interpellé, le Ministre de la Justice, pourtant garant des libertés fondamentales, fait sien l’acharnement de l’administration pénitentiaire en confirmant la convocation de Mylène Palisse le 13 décembre 2016 devant le Conseil de discipline.

- Parce que la liberté d’expression est un droit constitutionnel, inhérent à la démocratie,
- Parce que la liberté d’opinion des fonctionnaires est un des fondements du statut général,
- Parce que les fonctionnaires ne sont pas de zélés serviteurs, exempts de tout droit à la critique et à la parole,
- Parce qu’ils sont légitimes à questionner la mise en œuvre de politiques publiques, dont ils sont les acteurs,
- Parce que ces interrogations relèvent de débats d’intérêt général,
- Parce que la liberté d’expression syndicale ne peut se cantonner à des critiques complaisantes,
- Parce que les libertés syndicales ne sont pas négociables et sont des garanties essentielles dans un État de droit,

Nous exigeons l’abandon immédiat des poursuites disciplinaires contre Mylène Palisse et affirmons haut et fort notre attachement à la liberté d’expression et aux libertés syndicales.

Voir la liste des 80 personnalités signataires

Signer la pétition sur change.org

Partager la pétition sur Facebook

Partager la pétition sur Twitter


En soutien à Mylène :
- Meeting le 7 décembre 2016, de 18h30 à 20h30 à la Bourse du Travail à Paris, métro République
- Rassemblement le 13 décembre 2016, jour du Conseil de discipline, à 10h, devant l’administration pénitentiaire, 35 rue de la Gare, 75019 Paris

Atteinte à la liberté d’expression syndicale : Sanction disciplinaire de Mylène Palisse confirmée ! Nous sommes toutes et tous Mylène !


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20