1111

Référendum contre la privatisation d’Aéroports de Paris

  • Article publié le 15 mars 2020
  • /
  • 88 visites

Aéroport de Paris : l’épreuve de force continue !

En annonçant la suspension du processus de privatisation d’Aéroport de Paris la veille de la fin de la période pour l’obtention des signatures nécessaires au déclenchement d’un référendum d’initiative partagée (RIP), le gouvernement confirme deux choses :

- ce sont bien les marchés financiers et surtout leur santé qui déterminent les intérêts financiers de l’État et non les enjeux économiques, sociaux et environnementaux du pays. La CGT n’a cessé de dénoncer cette politique à court terme de privatisation qui prime sur l’intérêt général et le caractère essentiel de service public de l’exploitation des aérodromes de Paris ;
- l’impossibilité de nier le succès des 1 116 000 soutiens déjà enregistrés sur le site du ministère de l’Intérieur pour obtenir un référendum d’initiative partagée sur ce dossier, dans un contexte de mobilisation sociale dense.

Pour en savoir plus, lire le communiqué de la CGT en pièce jointe



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20