1111
  • Article publié le 21 février 2013
  • /
  • 200 visites

L’agent territorial à coeur

La CGT ne succomberait-elle pas à un phénomène de mode ?
Non, même s’il est dans l’air du temps d’adopter une attitude
responsable qui contribue à la sauvegarde de la planète. Non,
nous ne passons pas du rouge au vert… Le diable est dans le
détail : Développement HUMAIN Durable.

Nous portons cette valeur humaniste depuis fort longtemps, depuis
toujours sans doute : omniprésente dans le préambule des
statuts de notre confédération, elle s’affirme dans les orientations
du 49ème congrès confédéral et trouve toute sa pertinence
dans les 3 premières décisions de notre dernier congrès
fédéral.

Cette campagne est inhérente aux conséquences des politiques
publiques menées depuis ces dernières années : responsabilité
des collectivités dans la crise financière, désorganisation des
services, attaques contre le statut, individualisation, souffrance
au travail, etc. Chacun se reconnaitra dans les exemples donnés
au fil des pages, en tant que citoyen, en tant que fonctionnaire
ou agent public.

Concrètement, cette campagne DHD va nous permettre de faire du lien entre toutes nos revendications nationales, détaillées dans notre mémorandum, mais aussi locales, dans un contexte particulier de préparation de l’acte III de la décentralisation.

Les réformes des collectivités locales et des finances publiques sont partie intégrante de l’offensive idéologique libérale engagée contre le service public au même titre que la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP), la loi Hôpital Patients Santé et Territoires (HPST) et les restructurations des grands services publics de réseaux (France Télécom, EDF, GDF)… Il y aura d’un côté une France des Métropoles, des territoires « gagnants » cumulant les richesses et les compétences
et de l’autre côté, la France des territoires « perdants » cumulant désengagement des services publics et handicaps financiers, économiques, sociaux, culturels.

La mutualisation des moyens humains et matériels, remède à une gestion vertueuse des services publics, n’a en fait qu’un objectif : la diminution drastique des effectifs.

Nous exigeons du gouvernement des débats de fond et l’ouverture de négociations avec tous les acteurs !

Il faut abroger la réforme territoriale du 16 décembre 2010 !
Nous portons une autre conception du service public, outil de solidarité et de cohésion sociale et culturelle de la République par la satisfaction des besoins des citoyens et usagers dans l’intérêt général.

S’engager dans une campagne de Développement Humain Durable, c’est reconnaitre et valoriser l’action des femmes et des hommes qui contribuent au quotidien à la réalisation du service public. C’est aussi se battre pour une meilleure qualité de vie au travail.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20