1111
  • Article publié le 27 décembre 2021
  • /
  • 288 visites

Prime inflation : un cache-misère

Alors que les profits s’accumulent pour les grands groupes et que les écarts de revenus se creusent entre les ultra-riches et les plus pauvres, le gouvernement tente une nouvelle diversion face à la montée des prix des produits de première nécessité et des dépenses incompressibles.

Après plus de dix années de gel de la valeur du point d’indice, la baisse du pouvoir d’achat des agents publics perdure. C’est bien une augmentation à minima et en urgence de 10% du point, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et une revalorisation du minimum fonction publique à 2 000 € qu’il faut mettre en œuvre pour enrayer la baisse du niveau de vie des agents publics.

Une rustine de plus pour colmater les pertes de pouvoir d’achat.

En pièce jointe :
- Communiqué CGT Fonction publique « Inflation dans la Fonction publique - Une rustine de plus pour colmater les pertes de pouvoir d’achat : l’indemnité « inflation » »
- Communiqué CGT « Prime inflation, un cache-misère »
- Décret précisant les critères d’éligibilité à cette indemnité

Voir aussi :
- Questions-Réponses relatif aux conditions et modalités de versement de l’indemnité inflation



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20