1111

Egalité femmes-hommes

  • Article publié le 9 mars 2020
  • /
  • 71 visites

Les inégalités en France et en 2019

1 ) Aujourd’hui dans les couples hétérosexuels, les hommes partage les tâches domestique à égalité avec les femmes ?

Vrai
Faux

Faux. Les femmes y consacrent 4h47 par jour, dont 3h13 dédiées au seules tâche ménagère (cuisine, ménage, linge. . . ) auxquelles vient se greffer tout ce qui concerne les enfants et le quotidien. 1H55 c’est que que font les hommes en moyenne. Il paraît que ça évolue dans le bon sens, 4 minutes de plus tout les 10 ans : à ce rythme, l’égalité devrait être atteinte en 2348 !
(Source INSEE)

2) « A travail égal, salaire égal », un principe inscrit dans le code du travail. L’écart salarial entre hommes et femmes est aujourd’hui de :

10%
24%
32%

24 : %. Sur la base d’une journée standard (9h/12h30-13h30/17h), les françaises pourraient s’arrêter de travailler chaque jour à 15h40, puisqu’elles sont payées 24 :% de moins que les hommes- ce chiffre atteint 32 :% chez les dirigeantes salariées. 15H40 c’était le mot d’ordre de la grève du 8 mars 2017
(Source INSEE)

3) Dans le système de retraite actuel les écarts de pension entre les femmes et les hommes sont plus faible que les écarts de salaire ?

Vrai
Faux

Faux. Les écarts se creusent un peu plus à l’issue de la vie active (temps partiels, congé de soin aux proches, évolutions de carrière freinée…). Les femmes partent en retraite en moyenne à la retraite un an plus tard avec des droits de pension inférieur de 42 :%. Dans son rapport du 7 mars 2017, l’INSEE notait toutefois que les droits conjugaux et familiaux, telle que la pension de réversion, par exemple, permettent de ramener cette inégalité à 26 :% en moyenne.

4) Comme l’a déclaré le premier ministre Édouard Philippe, les femmes seront les « grandes gagnantes » de la réforme par point.

Vrai
Faux

Faux. Aujourd’hui, avec le système par trimestre, le niveau de pension est calculé à partir des 25 meilleures années de la carrière. Avec la réforme du gouvernement, c’est l’ensemble de la carrière qui sera prise en compte : « Ça va pénaliser les personnes qui ont des carrières heurtées », a expliqué Christiane Marty, ingénieure et membre de la fondation Copernic. Des femmes, en majorité, du fait des congés maternité, des temps partiels - qu’elles occupent aux trois quarts - et de leur plus grande précarité. Les mesures de compensation familiale (enfants, réversion. . . ) ne permettront pas de compenser ce nouveau mode de calcul : les inégalités à la retraite seront donc encore renforcées !

5) Quel est le lieu où les femmes sont le plus exposées aux violences sexistes et sexuelles ?

La rue
Au travail
Chez elles

Les trois. Les femmes sont continuellement exposé au violences sexistes et sexuelles. Dans les lieux publics ces violences prennent principalement la forme de harcèlement. En 2018, 1 femme sur 3 déclare avoir déjà subi un harcèlement sexuel au travail. Dans un cercle plus intime d’autres violences ont lieu. 90 :% des viols sont commis par des proches. En 2019, 149 femmes ont été tué par leur conjoint ou leur ex-conjoint.



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20