1111
  • Article publié le 24 juin 2008
  • /
  • 1231 visites

Journée de solidarité : la nouvelle loi

LOI n° 2008-351 du 16 avril 2008 relative à la journée de solidarité

- Parue au JO du 17 avril 2008

Cette loi modifie la loi n° 2004-626 du 30 juin 2004 relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapés et remplace notamment son article 6 contenant les dispositions applicables à la fonction publique.

Dans la fonction publique territoriale, la journée de solidarité mentionnée à l’article L. 3133-7 du code du travail est fixée par une délibération de l’organe exécutif de l’assemblée territoriale compétente, après avis du comité technique paritaire concerné ;

La journée de solidarité peut être accomplie selon les modalités suivantes :
1° Le travail d’un jour férié précédemment chômé autre que le 1er mai ;
2° Le travail d’un jour de réduction du temps de travail tel que prévu par les règles en vigueur ;
3° Toute autre modalité permettant le travail de sept heures précédemment non travaillées, à l’exclusion des jours de congé annuel.

LOI n° 2008-351 du 16 avril 2008 relative à la journée de solidarité


A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20