1111
  • Article publié le 25 mars 2021
  • /
  • 2754 visites

Petite enfance | Toutes et tous en grève le 30 mars 2021

Voir les luttes en territoire


MONSIEUR TAQUET, LES PROFESSIONNEL·LE·S EXIGENT D’ÊTRE ENTENDU·E·S ET RECONNU·E·S !!

Toutes et tous en grève mardi 30 mars 2021

Pour défendre les métiers du secteur de la Petite Enfance, vous vous êtes mobilisé·e·s partout en France depuis 3 ans et, malgré cela, en pleine pandémie, le gouvernement garde son cap. Pourtant, dans l’histoire, les crises ont souvent abouti à des réflexions. Quel est l’avenir de cette société productiviste, basée sur la rentabilité ? Comment sortir de ce système qui nous conduit dans une impasse ? Il est urgent d’exiger, haut et fort, dans la lutte, un autre modèle de société portant la richesse de la bienveillance et de l’épanouissement dans la relation humaine, source de notre métier.

LA RÉFORME IMPOSERA :
• L’accueil de plus de bébés par professionnel·le·s,
• La diminution de la surface d’accueil des enfants,
• La diminution du taux d’encadrement,
• L’accueil en surnombre,
• La déréglementation de l’administration des médicaments,
• La non-reconnaissance de la qualification des agents,
• Le manque d’expérience professionnelle pour les encadrants,
• Un faible niveau de rémunération.

Comment le gouvernement peut-il, avec un mépris non dissimulé, s’obstiner à maintenir, en la période, une réforme aussi régressive ?

FAITES ENTENDRE VOTRE COLÈRE
Vous êtes, depuis de nombreux mois, à bout de souffle, ÉPUISÉ·E·S.
Sur le terrain, depuis le début de la crise, chacun·e a participé à la continuité de l’accueil de la Petite Enfance.
Nos conditions de travail sont de plus en plus dégradées, le personnel absent n’est pas remplacé et les protocoles sanitaires sont difficilement applicables avec les moyens alloués. Tout cela dans une totale invisibilité. Nous ne pouvons plus continuer comme cela !

LA CGT EXIGE UNE RÉFORME DE LA PETITE ENFANCE AMBITIEUSE
Pour le bien-être et la sécurité des enfants ;
Pour des établissements d’accueil et un Service public de la Petite Enfance de qualité ;
Pour des conditions de travail respectueuses des professionnel·le·s ;
Pour une véritable reconnaissance et une revalorisation des salaires et des carrières ;
Pour l’abandon de la loi régressive ASAP et des projets d’ordonnances associés ;
Pour une politique de la Petite Enfance véritablement ambitieuse et attentive vis-à-vis de nos enfants porteurs de l’avenir de notre société.

Plus que jamais, les Fédérations CGT des Services publics, du Commerce et Services et l’Union Fédérale Action sociale de la Fédération CGT Santé sont à vos côtés.
Elles appellent à LA GRÈVE et à LA MOBILISATION partout en France
MARDI 30 MARS 2021

Tract à télécharger en pièce jointe


Un préavis de grève de 0 h à 24 h a été déposé pour la journée du mardi 30 mars 2021 pour l’ensemble des personnels des établissements et services d’accueil collectifs et individuels de la petite enfance



A propos

La Fédération CGT des services publics rassemble les personnels des :
- services publics territoriaux, communes, départements, régions et leurs établissements ;
- services départementaux d’incendie et de secours - SDIS (Sapeurs pompiers) ;
- secteurs publics et privés du logement social ;
- secteurs privés des eaux et de la thanatologie (Pompes funèbres)
Elle regroupe plus de 85 000 adhérents, organisés en syndicats dans leurs collectivités ou entreprises, pour défendre leurs intérêts d’agents et salariés du service public, en convergence avec les autres salariés, les usagers et les populations.

Contact

Fédération CGT des Services publics
263 rue de Paris - Case 547
93515 MONTREUIL CEDEX

01 55 82 88 20